logo

Rapport d'activité 2010



C’est le mercredi 4 février 2010 qu’eut lieu l’Assemblée générale 2009, suivie par une conférence de Mme Joëlle KUNTZ, intitulée La Suisse en État d’Apesanteur, bilan personnel des difficultés sensibles de la Suisse aux prises avec une actualité délicate de tous côtés.

Le PRIX DE COPPET 2010, qui clôturait le thème du TEMPS DES INCERTITUDES choisi pour l’année 2009, a été remis le 17 mars 2010 à l’Association ETSMOZ : Enfants de Terre Sainte – MOZambique, une réalisation originale, entreprise de manière bénévole par des habitants et des enseignants de la région.

Les activités majeures de notre Association se concentrent sur l’organisation de conférences faisant suite à celles consacrées au «TEMPS DES INCERTITUDES», et intitulées LES LIEUX D’INCERTITUDE, de façon à aborder de manière globale des questions cruciales qui concernent aussi Coppet et sa région. Deux conférences et une table ronde ont été organisées dans les caves du Château : Le 9 juin 2010, le professeur Jean-Bernard RACINE, de l’université de Lausanne, a évoqué La Rivalite Ville-Campagne, illustrant à la fois les catastrophes environnementales, sociales et urbaines qui marquent durablement les paysages et d’autre part les quelques réussites et les quelques pistes de réflexion conduisant à un développement acceptable, maîtrisé et socialement équitable.

Le 28 septembre, le professeur Michel LUSSAULT, de l’université de Lyon, a développé le sujet des Enjeux de la Périurbanité, dessinant les grandes lignes d’une réhabilitation des périphéries ou «villes éparpillées», devenues elles aussi des espaces sociaux de référence, ayant leur existence et leur dignité, et basées sur des valeurs partagées.

Le 16 novembre, une TABLE RONDE a réuni l’architecte Elena COGATO , le géographe Laurent MATTHEY, le professeur Jean-Bernard RACINE et le modérateur Laurent BONNARD qui ont répondu de manière personnelle et impliquée à la question de savoir comment concilier urbanistiquement et architecturalement les éléments remarquables du patrimoine et la qualité du milieu urbain. Les conférences ont répondu à l’attente du public et suscité maintes discussions bienvenues.

Le 14 octobre, les PEREGRINATIONS LITTERAIRES, en partenariat avec l’Association Saute-Frontières, ont consacré leurs lectures-promenades à l’écrivain Robert Walser, à ses «petites proses», à ses poèmes et aux textes appartenant à ce qu’il a appelé «le territoire du crayon» ; deux comédiens ont su mêler l’espièglerie aux sentiments douloureux qui caractérisent l’écrivain. Une conférence de Doris JAKUBEC a montré les richesses paradoxales d’une œuvre ouverte et toujours actuelle.

Pour effectuer ce travail d’organisation le plus visible, mais aussi des tâches administratives comme préparer la révision des Statuts, reprendre le fichier d’adresses et remettre à neuf le site de notre Association, le bureau s’est réuni au moins quinze fois, soit une fois toutes les trois semaines. Les membres du bureau se partagent les tâches multiples à accomplir, tant intellectuelles que pratiques, avec l’appui constant de quelques membres indépendants que nous remercions : M. Henri Michel Maire pour le site et toutes les questions informatiques, M. Pierre-André Vaudano pour son aide constante et notamment comme Président du jury du Prix de Coppet ; nous remercions aussi, Mesdames Esther Duvillard et Sylvie Léwy, M. Roger Schenkel qui nous permettent de nous arrêter pour lire dans leur propriété.

Nous remercions la Commune, et notamment son syndic, M. P.-A. Romanens, de son soutien constant et de sa présence lors de nos manifestations.