logo

Rapport d'activités 2009

Les activités de notre Association se sont concentrées sur l’'organisation de conférences publiques sur le thème choisi pour 2009 : "le temps des incertitudes". Trois conférences ont été organisées dans les Caves du Château: le 28 avril, La modernité de Jacques Necker, donnée par M. Léonard BURNAND, un spécialiste de Jacques Necker auquel il a consacré sa thèse et de nombreux travaux. Elle a permis de prendre du recul par rapport aux notions de crise et de période de transition, dans une perspective historique.

La deuxième, le 3 juin, sous la forme d’une Table ronde, animée par M. Roland SIGG, sur la Protection sociale : quel avenir ? Elle apporta trois approches différentes de la question : celles du professeur BONOLI sur les défis du système de retraite dans une perspective européenne, de Meinrad PITTET, expert fédéral en prévoyance professionnelle, et du démographe Philippe WANNER. La troisième, le 16 septembre, de M. Marian STEPCZYNSKI, économiste et journaliste, intitulée 1929, 2009... la crise : comment on y entre, comment on en sort, a donné un aperçu des stratégies bancaires et financières pour lutter contre les dérèglements. Toutes furent très bien fréquentées et ont répondu à l’'attente des auditeurs.

Le 15 octobre, les Pérégrinations littéraires, en partenariat avec l’'Association Saute-frontière, ont consacré leurs lectures promenades à des récits de Jean-Marc Lovay, conviant les auditeurs à des lieux incertains dans et autour de Coppet. En intermède : un hommage à Maurice Chappaz, en évoquant La Tentation de l'’Orient, suite de lettres entre Chappaz et Lovay. Le soir, une conférence de Doris JACUBEK montra les moyens littéraires mis en œoeuvre par Lovay pour ouvrir et transformer l’'espace et les lieux, comme chacun le fait dans ses rêves nocturnes.

Pour effectuer ce travail, le bureau s’est réuni dix fois, soit une fois par mois, les membres se partageant les tâches multiples à accomplir, tant intellectuelles que pratiques, avec l’'appui constant de quelques membres indépendants que nous remercions. Depuis le mois d’octobre 2009, le Forum dispose d’une petite salle de réunion que la Commune a bien voulu mettre à sa disposition, sise dans le prolongement de la Maison de Ville (Grand-Rue 67). Nous pouvons nous y réunir, y recevoir des partenaires, des conférenciers ou des visites et y entreposer nos papiers, classeurs et matériaux divers. Nous remercions la commune, et notamment son syndic, M. P.-A. Romanens, de nous assurer une stabilité et une visibilité qui facilitent notre travail.